« J’estime avoir rempli la mission que j’avais commencée fin mars. L’heure est arrivée pour moi de passer la main à (…) Pravind Jugnauth. » Comme nous l’indiquions plus tôt, Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a annoncé, ce soir, sa démission en tant que Premier ministre.

Son message à la nation, diffusé sur la MBC, a été enregistré cet après-midi à la Clarisse House.

Le Premier ministre démissionnaire a fait le bilan de ses deux ans à la tête du pays. Rappelant les trois axes de l’action l’Alliance Lepep à son arrivée au pouvoir, il estime que son gouvernement a rempli ses engagements. Que ce soit pour améliorer la situation du law and order, dans la gestion du scandale BAI ou pour poser les bases de la reprise économique.

La passation du pouvoir à Pravind Jugnauth, que SAJ avait lui-même annoncée en septembre dernier, se fera « selon la tradition démocratique » et dans le respect de la Constitution. Le Premier ministre sortant de citer l’exemple récent de la transition David Cameron-Theresa May, en Grande-Bretagne.

Pravind Jugnauth, rappelle SAJ, a déjà agi assuré la suppléance en tant que chef du gouvernement. Il a fait ses preuves, poursuit-il, en tant que « brillant ministre des Finances ». Il est un « leader visionnaire et avant-gardiste », « rassembleur », affirme SAJ. Et d’ajouter : « Je suis bien placé pour dire que Pravind Jugnauth a à cœur l’intérêt du pays. »

Le Premier ministre démissionnaire se dit « convaincu » que son successeur « a l’étoffe, l’expérience et la maturité » pour diriger le pays. Et que le gouvernement, sous son leadership, continuera à travailler vers la réalisation d’un deuxième miracle économique.

« Je laisse le pays entre les mains de quelqu’un en qui on peut avoir confiance », déclare SAJ, et qui « marquera l’Histoire à sa façon ». « Je demande à la nation de le soutenir. »

S’il quitte le siège de Premier ministre, SAJ ne quitte pas pour autant le gouvernement qu’il compte servir « en d’autres capacités ».

La présidente de la République recevra sa lettre de démission dès lundi matin.

Il reviendra à Pravind Jugnauth d’annoncer la composition de son Cabinet ministériel. Il devrait, en tout cas, conserver le portefeuille des Finances.

A voir aussi 

Images : MBC