C’est devant une bonne foule que Sir Anerood Jugnauth a ciblé Paul Bérenger et Navin Ramgoolam hier soir à St Pierre. Si l’ancien président de la République s’en est pris au Premier ministre, l’essentiel de son discours était néanmoins consacré aux « trahisons » de son allié d’hier. SAJ estime ainsi que, comme dans le passé, le leader du MMM se rendra compte de son erreur en concluant une alliance avec Ramgoolam et « demandera pardon » à la population pour l’avoir fait.