C’était au tour des associations non gouvernementales du pays de s’exprimer dans le cadre des consultations prébudgétaires, ce matin. Leurs représentants étaient réunis à Ebène pour un face-à-face avec le Premier ministre, qui se charge aussi des Finances. Celui-ci a d’ailleurs demandé la collaboration de tous dans la lutte contre les problèmes qui rongent notre société.

Au Premier ministre de rappeler à chacun son devoir de responsabilité. Quid en dénonçant les trafiquants de drogue à la Commission Lam Shang Leen, quid en écoutant ses parents, quid en ne voulant pas à tout prix intégrer la fonction publique, qui ne peut de toute façon pas accueillir tout le monde.

A ceux qui souhaitent qu’il rétablisse la peine de mort pour sanctionner sévèrement les crimes atroces, SAJ fait ressortir que ses partenaires de l’Alliance Lepep ne l’accepteront pas. Et qu’il vaut mieux soutenir le gouvernement dans ses efforts pour laisser un meilleur héritage au pays.