Gouvernement et secteur privé affichent la satisfaction à l’issue de la deuxième réunion du Joint Public-Private Sector Steering Committee. Si de nombreux sujets ont été abordés, l’un salue le « bon mood » qui a prévalu et l’autre, l’occasion d’avoir eu « un vrai échange ».

Sir Anerood Jugnauth, qui préside ce Steering Committee annonce ainsi de « nombreux » projets pour 2016, et donc de « nombreux » emplois. Le gouvernement et le secteur privé « s’entendent très bien », avance le Premier ministre. Le gouvernement, ajoute-t-il s’est engagé à « régler » les divers « problèmes » évoqués par le secteur privé.

Par ailleurs, SAJ conteste énergiquement le chiffre de 10 000 emplois perdus en 2016.

Pour Arnaud Dalais, président de Business Mauritius, l’ouverture de l’économie est un point essentiel pour le pays. C’est d’ailleurs l’un des nombreux points évoqués lors de la réunion d’aujourd’hui, dit-il. Tout comme l’investissement dans les secteurs manufacturier, des énergies renouvelables ou encore du tourisme qui connaît un nouveau souffle. Le business facilitation, notamment à travers l’e-licensing, est aussi l’un des axes que met en avant la communauté des affaires mauricienne. Pour encourager les investisseurs locaux et étrangers.