Le leader de l’Alliance Lepep a dénoncé, ce jeudi soir, la position de Paul Bérenger sur la grève dans l’industrie sucrière lors d’un meeting à La Croisée Diolle, Vacoas. Selon sir Anerood Jugnauth, si l’ancien syndicaliste a été aux côtés des travailleurs dans le passé, son attitude jugée « menaçante » constitue une « trahison » envers les ouvriers du pays.

Si sir Anerood Jugnauth s’en est pris à son adversaire direct, Etienne Sinatambou l’ancien rouge ayant adhéré au MSM, a tenu à expliquer les raisons qui l’ont poussé à quitter le Parti travailliste. Selon le candidat de l’Alliance Lepep à Vacoas/Floréal (no 16), son précédent parti n’épouse plus les valeurs du travaillisme.