Il ne sait pas. Il ne se souvient pas. A de nombreuses questions de la commission d’enquête sur les drogues, Sada Curpen est resté évasif. Une attitude qui n’a pas manqué d’irriter Paul Lam Shang Leen, président de cette instance.

L’audition de Sada Curpen aujourd’hui a porté notamment sur la source de ses revenus, sur ses liens avec Raouf Gulbul ainsi que ses contacts avec Peroomal Veeren. Le témoin a ainsi nié avoir financé la campagne électorale du candidat malheureux à Port-Louis Maritime/Est. La commission est en présence de messages qu’il a échangés avec Tisha Shamloll? Que celle-ci les produise en entier, défie Curpen.

Le compte rendu de l’audition à suivre