Yandraduth Googoolye estime que la population et les commerçants avaient commencé à perdre confiance dans la coupure de Rs 2 000 à la suite de nombreux cas de contrefaçons répertoriés, surtout en 2018. C’est ce qui a conduit la Banque de Maurice à émettre un nouveau billet de cette dénomination dans un polymère infalsifiable grâce à de nombreux éléments de sécurité.

Le gouverneur de la Banque de Maurice prévient que la limite des transactions d’échange en billets de Rs 2 000 est fixée à Rs 500 000. Les transactions répétées seront suivies de près prévient Yandraduth Googoolye. Il ajoute que les personnes effectuant ce type de transactions devront également préciser la source de l’argent. Les personnes ne pouvant pas justifier la provenance de fortes sommes en coupures de Rs 2 000 seront référés à la Financial Intelligence Unit.