Les membres du Groupe Zanfan Roche-Bois crient à l’injustice sociale. Ils étaient une dizaine à manifester leur mécontentement devant le Parlement, ce matin. Selon le leader du groupe, Johnny Latour, il y a une marginalisation des habitants de Roche-Bois en ce qui concerne l’obtention d’un emploi à la Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL).

Un récent exercice de recrutement de 75 personnes ne considère aucune candidature de la région, avance le porte-parole du Groupe Zanfan Roche-Bois.