Nicolas Ritter, le directeur exécutif de Prevention Information Lutte contre le Sida (PILS) déplore l’absence du Premier ministre, Pravind Jugnauth et d’Anwar Husnoo, le ministre de la Santé au 17e colloque VIH/Sida Océan Indien. L’événement a démarré ce mardi 20 novembre à l’hôtel Intercontinental, à Balaclava.

Le Premier ministre, rappelle Nicolas Ritter, avait pris l’engagement de présider un comité sur la lutte contre le VIH/Sida et promis la mise sur pied d’un HIV & Drug Council. Les deux, déplore-t-il, se font toujours attendre.

Catherine Sozi la directrice régionale du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) explique, de son côté, qu’une attention particulière doit être accordée à la réduction du nombres de patients atteint du VIH/Sida chez les jeunes. Elle ajoute que c’est dur à encourager les homosexuels, les transsexuels, les droguées et les prostitués à effectuer un test de VIH/Sida.

Ram Prakash Nowbuth, Senior Chief Executive du ministère de la Santé, met en exergue les échanges entre les pays de l’océan Indien, quant à l’amélioration des méthodes de lutte contre la maladie. « Une Région, Des Evolution, Des Solutions…Ensemble ! » est le thème de ce colloque. Les discussions prendront fin ce jeudi 22 novembre.