La police était à la recherche de documents ayant trait aux polices d’assurance de la BAI. Et peut-être d’argent. D’où les deux perquisitions qui ont été effectuées au domicile de la famille Rawat, à Floréal ce mardi matin, et à une seconde résidence, à La Preneuse. Les enquêteurs ont toutefois fait chou blanc. « Rien n’a été trouvé », affirme Yousuf Mohamed, avocat de Dawood Rawat. Il s’est rendu à Floréal où il a assisté à la fouille en compagnie de Shakeel Mohamed.

Yousuf Mohamed indique attendre la suite de l’enquête et d’autres instructions de son client, notamment dans l’éventualité que des membres du clan Rawat soient interrogés. Et de souligner que le soir où Dawood Rawat a signé la lettre à l’effet qu’il cédait l’ensemble de son groupe contre une roupie symbolique, Roshi Bhadain avait assuré que ni Dawood Rawat, ni ses enfants ne seraient « inquiétés ».

Réagissant aux propos très durs du ministre de la Bonne gouvernance à son encontre, hier, Yousuf Mohamed soutient « Si cela venait de quelqu’un d’indépendant, j’aurais considéré. » Or, dit-il, Bhadain « se pose en enquêteur » sans toutefois en avoir les compétences.