Pravind Jugnauth est responsable de la détérioration du pouvoir d’achat et de la hausse de l’inflation. Telle est la lecture de Kugan Parapen qui qualifie le Grand argentier de ministre des Finances «bagas».

Pour le porte-parole de Rezistans ek Alternativ sur l’économie, la mise en place d’un salaire minimum est plus que jamais urgente.

Parapen estime, par ailleurs, que la délégation du Fonds monétaire international a «donné une claque» à Pravind Jugnauth. Il déplore cependant que l’organisme ait «failli» dans son analyse de la dette publique de Maurice qui sera alourdie, insiste-t-il, par les emprunts contractés.

Michel Chiffonne a, pour sa part, abordé le dossier de l’énergie. Notant que les contrats des independent power producers pour la fourniture d’électricité arrivent à terme en 2020, il se demande comment le ministre Ivan Collendavelloo prépare la relève.

Dany Marie a, de son côté, déploré «l’attitude barbare» des autorités vis-à-vis des habitants de La Butte, qui devaient évacuer leurs propriétés ce 23 août. Soulignant l’absence de dialogue avec ces citoyens dont les terrains ont été expropriés pour faire place au Metro Express mais qui ont refusé de partir.

Interrogé sur l’appel de Jack Bizlall pour un candidat commun de la gauche à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes, le parti au papillon «ne ferme pas la porte» à cette éventualité. Il indique devoir discuter de cette proposition dans ces instances.