« Votez pour l’avenir. » C’est l’appel que lance Veena Dholah, de Rezistans ek Alternativ, aux habitants des cinq municipalités. Le parti au papillon s’est enregistré aujourd’hui au bureau du commissaire électoral. Et pointe du doigt le gouvernement en raison des « sujets importants », comme le changement climatique ou la révision des conditions de travail, que celui-ci néglige.

Si Rezistans ek Alternativ se présente dans les cinq municipalités, sa liste de candidats n’est cependant pas encore finalisée, indique Stefan Gua. « Nous croyons dans le dialogue avec les gens », poursuit-il. « Notre liste est ouverte à ceux qui veulent participer aux élections. »

Photo : Veena holah et Stefan Gua