C’est à la salle Octave Wiehé que Rezistans ek Alternativ a convié ses sympathisants lors d’une fête du travail ponctuée de messages politiques mais aussi de morceaux de musique locale. Les différents animateurs du mouvement ont insisté sur la nécessité de ne pas seulement changer les hommes mais surtout le système politique et économique qui les transforme en «voleurs» quand ceux-ci arrivent à des postes de responsabilité.