Les textes de loi que conteste Rezistans ek Alternativ soulèvent des questions fondamentales qui doivent être abordés lors de débats publics. Le vote du Non Citizens (Property Restriction) (Amendment) Bill, du Sugar Industry Efficiency (Amendment) Bill et du Prosecution Commission Bill ne doit pas se faire dans la précipitation, durant la période des fêtes, font ressortir le parti au papillon et d’autres dans un courrier adressé au Premier ministre.

La missive a été déposée au bureau du Premier ministre, à la mi-journée. Rezistans ek Alternativ et d’autres organisations civiles et syndicales demandent à sir Anerood Jugnauth le retrait de ces projets de loi du Parlement. La raison : ils sont une menace pour les droits de citoyens, insiste le regroupement.

Si le Premier ministre n’obtempère pas, une manifestation est prévue pour le 12 mars 2017.

La General Workers Federation, la CSG-Solidarité, la All Employees Federation, la Fédération des syndicats du secteur public, la Small Planters Association, le Syndicat des pêcheurs, le Centre for Alternative Research and Studies, Arek kokin nu laplaz et l’Artisans and General Workers Union se sont associés à cette action initiée par Rezistans ek Alternativ.