L’appel à la mobilisation du Primary School Common Front a été largement suivi ce samedi. Les manifestants protestaient contre la disparité salariale qui existe entre les enseignants du cycle primaire et leur collègue du secondaire. Les syndicalistes dénonce l’injustice d’un système qui selon eux rémunère différemment deux groupes d’enseignants qui dans beaucoup de cas, ont qualifications égales.