Follow Us On

Slider

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont permis la saisie de Rs 2 621 639 326 de drogues en 2018. L’année précédente, les saisies se montaient à un record de Rs 2 779 043 276 grâce notamment aux colis d’héroïne importés par Navind Kistnah.

Pour 2018, ces bons résultats s’expliquent par la saisie des 110 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 1,6 milliard saisis sur le trafiquant Oomar Karrimbaccus, alias Tirania, Fabrice Hemsley Jean-Pierre et Jean Michel Julbert Rosette au large du Coin de Mire. Cette affaire a aussi mis en lumière la rivalité malsaine entre les douaniers et la police, les deux ayant travaillé dessus sans aucune concertation.

L’ADSU, qui avait sollicité le concours des commandos de la National Coast Guard (NCG), a intercepté le trio en apprenant que le CANS était aussi sur le coup, alors que si la livraison avait été menée à terme, l’ensemble du réseau aurait probablement été démantelé. La guéguerre entre les deux services continue malgré les remontrances de la Commission d’enquête sur la drogue.

L’ex-juge Paul Lam Shang Leen a recommandé la fusion des deux services sous une seule ombrelle, mais le gouvernement considère que c’est à l’ADSU de traquer les trafiquants et le Premier ministre vient encore une fois de saluer le travail qu’elle abat. Mettant les bouchées doubles sur le terrain, elle a mis la main sur Rs 1,5 million de comprimés de Subutex en 2018, comparés aux stocks de Rs 30,7 millions en 2017.

Les saisies de gandia sont passées de 81 kilos en 2017 à 64 kilos en 2018. A l’inverse, 138 kilo de drogue synthétique valant Rs 207 millions ont été saisis sur le territoire en 2018 comparés aux 3,4 kilo estimés à Rs 5 million en 2017. La cocaïne connaît aussi une recrudescence : 8,5 kilo valant Rs 128,4 millions ont été saisis en 2018, face aux 87 grammes estimées à Rs 1,3 million en 2017.

Le haschich connait également une remontée : 9,5 kilos valant Rs 28,7 millions ont été saisis en 2018 alors que le chiffre était de Rs 6,3 millions pour 2,1 kilos en 2017. Rs 63 millions de drogue synthétique ont été interceptées alors qu’ils devaient être livrés à Maurice en 2018, ce qui est quasiment comparable aux Rs 61 millions de l’an dernier.

C’est le même constat du coté de l’héroïne : 142,4 kilos valant Rs 2,1 milliards ont été saisis en 2018 face aux 173 kilos de 2017 dont la valeur marchande est estimée à Rs 2,59 milliards. Au total 2 723 personnes ont été interpellées dans le courant de l’année, le plus gros chiffre concernant malheureusement ceux qui empêchent la police d’intervenir lors d’une descente, soit 1 822 suspects.

2018 été marquée par la publication du rapport de la Commission Lam Shang Leen qui a poussé deux membres du gouvernement à démissionner : à savoir Sanjeev Teeluckdharry et Roubina Jadoo Jaunbocus. Le document accable également l’avocat de Pravind Jugnauth, Raouf Gulbul, ex-président de la Gambling Regulatory Authority (GRA) et ancien candidat battu du MSM aux dernières élections législatives.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
 [Vidéo] La lente agonie des petits planteurs de canne à sucre

Les vieux planteurs de canne à sucre de l’île n’y vont pas par quatre chemins : bientôt, plus personnes ne cultivera...

Close