Pour les uns, se rendre aux urnes est un « devoir ». Les autres se disent découragés, et ne comptent pas aller voter. Demandant que l’on respecte leur choix, et se demandant à quoi sert de nommer des conseillers aux municipalités si, au final, la performance n’est pas au rendez-vous.

L’un des citadins qu’ION News a rencontré pour ce micro-trottoir va plus loin. Notant les dépenses des uns et des autres dans le cadre de la campagne, alors que les citadins affichent un désintérêt flagrant pour ces suffrages. Et de s’interroger : les élections municipales devraient-elles être maintenues ?

Photo : Tisha et Rachna Dabedeen, rencontrées ce dimanche à Vacoas.