C’est vraisemblablement ce mercredi que le Premier ministre rencontrera Paul Bérenger pour discuter du projet de réforme électorale actuellement en gestation. Hier, Navin Ramgoolam a dit son intention de discuter avec les principaux leaders politiques du pays à ce sujet. C’était lors des célébrations du Nouvel An tamoul.

Durant son discours, le Premier ministre a critiqué ceux qui émettent des propositions sans penser à leurs conséquences. Il a égratigné au passage son « partenaire », le PMSD, qui refuse un seuil de 10% pour être éligible à l’élection de candidats à la proportionnelle.

[Nous nous excusons pour la mauvaise qualité du son.]