Une ébauche de projet de loi sur la réforme électorale avait été présentée au Cabinet en 2016. Deux ans plus tard, la réforme électorale promise par l’alliance gouvernementale se fait toujours attendre. Xavier Duval est peu optimiste quant à la concrétisation de ce projet. «Il n’y a aucune volonté politique», a répondu le leader de l’opposition à ION News.

Celui-ci est largement revenu sur sa Private Notice Question d’hier, axée sur la coopérative de Vacoas et une possible ingérence du ministre Sunil Bholah. Il y a assez d’éléments, selon Duval, pour que l’Independent Commission against Corruption initie une enquête portant à la fois sur le rôle du ministre des Entreprises et des Coopératives et celui du Registrar.

Des vérifications auraient dû être faites, insiste le leader du PMSD, sur la santé financière des deux soumissionnaires qui se sont manifestés pour acheter le terrain de la coopérative à Flic-en-Flac.

Interrogé sur l’absence de question sur Quantum Global et Jean-Claude Bastos de Morais, Duval indique qu’il s’agit là d’un scandale financier et non aux ramifications politiques.