«All lives matter». C’est sous ce slogan que le Collectif Urgence Toxida place sa troisième conférence internationale sur la réduction des risques. Car toutes les vies, celles des toxicomanes incluses, comptent.

Le Premier ministre Pravind Jugnauth et l’Attorney General Maneesh Gobin ont confirmé leur participation à  l’ouverture de la conférence, indique Kunal Naïk de CUT. Qui insiste que si l’aspect répressif est essentiel pour agir contre les trafiquants de drogue, les lois doivent en revanche être assouplies en ce qui concerne les toxicomanes.

Prévue les 27 et 28 septembre à l’hôtel Palms, à Quatre-Bornes, cette conférence accueillera des acteurs connus de la réduction des risques :

  • Shaun Shelly, qui est spécialiste des politiques liées aux drogues et chercheur à l’université de Pretoria,
  • Pascal Tanguay, Canadien qui œuvre en Thaïlande depuis 2004,
  • ou encore le Portugais Ricardo Fuertes, directeur d’In-Mouraria,  un centre de réduction des risques pour les injecteurs de drogue basé à Lisbonne.

Une séance ouverte au public est prévue avec ses trois intervenants, le 27 septembre à 19h. Les places étant limitées, il faudra les réserver au 427.90.52.