La Federation of Public Sector and Other Unions passe à l’offensive. Le gouvernement semble «prendre pour acquis les 83 000 fonctionnaires» du pays, selon Rashid Imrith. Le syndicaliste déplore que le dossier de réajustement des salaires suivant l’entrée en vigueur du salaire minimal ne semble pas avancer d’un iota. Et cela malgré les courriers de la Federation of Public Sector and Other Unions.

Une manifestation est prévue le 20 août à midi, devant le Parlement. D’autres actions syndicales, dont une grève de la faim, pourraient suivre s’il n’y a toujours aucun signe de l’Hôtel du gouvernement.