Le rapport Lam Shang Leen ne pourra pas finir dans un tiroir, insiste Navin Ramgoolam. Les conclusions de la commission d’enquête sur les drogues, relève le leader du Parti travailliste, sont accablantes pour le parti soleil.

Tous ceux qui y sont cités, dit le chef des rouges, sont des «proches du MSM». Ce qui fait dire à Ramgoolam : «Kan ou fouy trou pou ou kamarad, ou tom ladan ou mem.» L’heure est à l’action, fait-il ressortir.

Il a également commenté la Private Notice Question axée sur Sudhir Sesungkur, hier. Saluant les questions «pertinentes» de Xavier Duval.

Navin Ramgoolam répondait à la presse à l’issue d’une audience, ce mercredi 1er août, dans le cadre du procès qui lui est intenté dans l’affaire Roches-Noires.