Pour le leader du Parti travailliste, il faut faire la différence « entre politique et professionnel ». En représentant Kailash Trilochun, pourtant d’un autre bord politique, Rama Valayden se conforme aux exigences de son métier d’avocat, a déclaré Navin Ramgoolam lors d’un congrès à Belle-Rose, ce vendredi 26 août.

« On ne peut pas refuser de défendre quelqu’un » quand on est homme de loi, a fait ressortir le leader du Parti travailliste (PTr). Qui espère toutefois que Kailash Trilochun, qui représente le Commissaire de police dans l’affaire Sun Tan, ne jouira d’aucun « privilège ».

Abordant le dossier Heritage City, Ramgoolam estime que la gestion de cette affaire est une autre preuve que la population ne peut « avoir confiance dans ce type de gouvernement ». Et de réitérer la nécessité d’une commission d’enquête.

Le chef des rouges n’a pas manqué d’égratigner, au passage, sir Anerood Jugnauth. Arguant que le Premier ministre veut l’« abattre, affaiblir le PTr et mettre son fils sur le trône ». Et d’interpeller directement Pravind Jugnauth : « To anvi vinn premie minis, pas par eleksion, rant par gran laport. »