Le leader du Parti travailliste n’était pas d’humeur à parler de l’affaire Roches-Noires à l’issue de la réunion de l’exécutif rouge, cet après-midi. Ramgoolam a, en effet, expliqué que la réunion d’aujourd’hui était exclusivement consacré à la préparation des élections de renouvellement des instances du parti ainsi qu’à sa réorganisation dans le sillage de l’installation du nouvel exécutif rouge.