Follow Us On

Slider

Le gouvernement MSM/ML porte atteinte à la liberté d’expression, estime Navin Ramgoolam. Parlant lors d’un congrès à Montagne-Longue, ce 2 août,  le leader du Parti Travailliste a estimé que «le gouvernement est derrière l’extradition» de Shameem Korimbocus. L’ancien Premier ministre a ainsi promis d’abolir les récents amendements à l’ICT Act dès son arrivée au pouvoir.

Selon le leader des rouges, le peuple doit avoir le droit de s’exprimer sur les réseaux sociaux sans représailles. Mais aussi de pouvoir parler au téléphone sans crainte d’être sur table d’écoute.

Abordant les enjeux des prochaines législatives, Ramgoolam affirme qu’il est nécessaire d’élire un parti qui met en oeuvre ses promesses. Il a ainsi réitéré sa promesse de pratique une politique de rupture, cela afin de « casser le système » établi.

Facebook Comments