Le leader du Parti travailliste regrette d’avoir décidé de reconduire sir Anerood Jugnauth à la présidence de la République en 2008. Mais également d’avoir permis, à travers le soutien de son parti, à Pravind Jugnauth de remporter l’élection partielle de Moka/Quartier-Militaire (no 8) en 2009. C’est ce qu’a expliqué ce vendredi Navin Ramgoolam lors d’un rassemblement de l’Alliance PTr-MMM à Rivière-du-Rempart. Toutefois, promet le chef des rouges, il se fera un devoir d’en finir avec « le serpent » MSM lors des prochaines élections.

Paul Bérenger a, lui, choisi de réitérer son appel aux travailleurs de l’industrie de la canne. Le leader du MMM estime, en effet, qu’avec les baisses successives du prix du sucre sur le marché international et la situation précaire des petits planteurs dans le pays, une grève dans le secteur sucre pourrait précipiter la mort de celui-ci.