Le leader du Parti travailliste condamne vivement les propos de Ravi Rutnah à l’encontre d’une journaliste, hier lors d’un rassemblement nocturne à Trèfles. Des propos que Navin Ramgoolam juge «révoltants» et «inacceptables», tout comme le traitement infligé par Soodhun à Nirmala Maruthamutu, la semaine dernière.

Le chef des rouges s’interroge : comment encourager la participation des femmes en politique avec ce genre de comportement que «tolère Pravind Jugnauth» ?

Navin Ramgoolam était en Cour intermédiaire, ce mercredi 20 septembre, pour son procès dans l’affaire Roches-Noires.