La réforme électorale est bouclée. Paul Bérenger et lui s’entendent sur la IIe République et également sur un programme de gouvernement commun. Navin Ramgoolam va plus loin et précise même que l’exécutif rouge approuve « à l’unanimité » le principe d’une alliance avec le MMM.

La déclaration de presse de Navin Ramgoolam à l’issue de la réunion de l’exécutif du Parti travailliste aura tenu toutes ses promesses. Car le Premier ministre a confirmé que les discussions PTr-MMM en vue d’une alliance ont atteint un stade avancé. Tout en précisant que le projet de loi sur la réforme électorale est bouclé.

Ce qui reste en suspens, ce sont les détails de l’application de l’amendement constitutionnel transitoire. Une fois ce dossier bouclé, Navin Ramgoolam compte rappeler rapidement le Parlement en session afin de faire voter cette loi. La réforme électorale, elle, ne sera votée qu’après les élections générales. Qui, si l’alliance PTR-MMM est confirmé dans les semaines à venir, devraient intervenir dès fin août ou début septembre.

Ramgoolam et Bérenger auront l’occasion d’en discuter ce samedi matin lors de leur rencontre officielle autour du projet de loi sur la réforme électorale.