Follow Us On

Slider

Malgré les gros moyens employés par l’alliance gouvernementale pour mobiliser ses partisans le 1er-Mai, Navin Ramgoolam estime que celle-ni n’a recueilli que 20% de la foule qu’elle espérait. Par contre, le leader du Parti Travailliste estime que le rassemblement des rouges ayant été un succès et marque ainsi le démarrage de leur campagne en vue des prochaines législatives.

Ramgoolam a consacré une bonne partie de sa conférence de presse de ce 4 mai à critiquer le discours de Pravind Jugnauth au meeting de l’alliance MSM/ML à Vacoas. Il a notamment promis d’abroger l’amendement à l’Immigration Act, car selon lui, Patrick Hofman, le pilote visé par cet amendement n’est «ni un terroriste, ni un trafiquant de drogue, ni un criminel».

L’ancien Premier ministre s’est également défendu au sujet d’une éventuelle «politique de vengeance» s’il revient au pouvoir. «A aucun moment je n’ai dit cela» a-t-il martelé avant d’accuser le gouvernement actuel d’y avoir eu recours. Tout en affirmant que les commissions d’enquête qu’il entend mettre en place ne constituent pas «un règlement de comptes».

Facebook Comments