Si l’alliance gouvernementale pourra se vanter d’une «grosse foule» à Vacoas aujourd’hui, c’est surtout parce qu’elle n’aura pas ménagé les dépenses, estime Navin Ramgoolam. Le leader du Parti travailliste estime que le meeting du 1er-Mai du MSM-ML aura coûté au moins Rs 8 millions. Sans compter les «menaces» ou encore l’utilisation de la MBC, avance le leader des rouges.

Le régime au pouvoir critique la décision du PTr de ne pas tenir de meeting ? Ramgoolam n’en fait pas grand cas car c’est ainsi depuis «cinq, six ans».

Si l’alliance au pouvoir est aussi forte qu’elle le dit, «donn eleksion, papa!» nargue Ramgoolam.

Les rouges ont aujourd’hui honoré les tribuns du parti et d’autres qui ont lutté pour la classe des travailleurs à travers des dépôts de gerbes.