C’est une nouvelle série de congrès régionaux qui a démarré ce soir pour l’alliance PTr-MMM. A Nouvelle-France, les deux responsables de l’alliance ont martelé qu’aucun d’eux ne se contentera de faire de la figuration après le rééquilibrage des pouvoirs entre le président et le Premier ministre de la 2e République.

Si Navin Ramgoolam a affirmé qu’il est hors de question qu’il aille « dormir au Réduit », Paul Bérenger a pour sa part expliqué que le leader du Parti travailliste et lui ne pourront tous deux être en même temps des marionnettes. Au chef de mauves de faire un appel aux sympathisants des deux partis pour qu’ils votent en bloc lors des prochaines élections générales. En ayant notamment le réflexe de voter pour les candidats de l’autre parti de l’alliance clé-cœur avant de mettre leur croix sur le parti qu’ils soutiennent d’habitude.