Pas qu’une majorité de ¾ mais carrément un soixante-zéro. C’est ce qu’ont tour à tour réclamé les deux responsables de l’alliance PTr-MMM durant leur meeting à Quatre-Bornes aujourd’hui. Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont tous deux présenté l’alliance clé-cœur comme une nécessité pour que le pays entre dans une nouvelle phase de développement et contemple son avenir avec un gouvernement représentant une large part de la population.

C’est devant une foule qu’ION News estime à 15 000 à 16 000 personnes que les orateurs de deux partis se sont succédé. Certains pour élaborer ce que l’alliance PTr-MMM compte faire si elle accède au pouvoir, et d’autres pour descendre en flamme les têtes d’affiches de l’Alliance Lepep.