Le leader du Parti travailliste a regagné le quartier général rouge immédiatement après son audition au Central Criminal Investigation Department. S’adressant à ses partisans, Navin Ramgoolam les a remerciés de leur solidarité tout en les prévenant de la nécessité de collaborer avec les forces de l’ordre présentes autour des Casernes centrales.

Réagissant à l’arrestation de deux activistes rouges après des heurts aux abords du quartier général de la police, Ramgoolam estime que leur comportement fait suite à des actes de provocation. Le chef des rouges range également le geste de Devanand Ritoo comme une réaction du même ordre.