Hors de question de céder aux lobbys. C’est ainsi que le Premier ministre réagit aux propos de dirigeants d’organisations socioculturelles, notamment Somduth Dulthumun. Ce dernier, agissant comme porte parole du Front Commun Hindou a exhorté Navin Ramgoolam à avaliser au plus vite le projet de centrale à charbon de CT Power. Réponse du principal intéressé : CT Power ne pourra démarrer qu’après avoir soumis toutes les informations demandées par les autorités et satisfait tous les critères. Début juin, Ramgoolam avait également nié vigoureusement toute influence de lobbys dans son action.

Navin Ramgoolam a également expliqué le calendrier chargé qui l’attend. Le Premier ministre participe en effet à plusieurs sommets de chefs d’Etats et de gouvernements durant les semaines à venir. Il sera ainsi en déplacement aux Comores, aux Etats Unis, à Samoa ainsi qu’au Zimbabwe. De ce fait, le chef du gouvernement entend raccourcir les vacances parlementaires qui devraient débuter après la séance de ce mardi 22 juillet. Au lieu de rappeler l’Assemblée nationale à mi-octobre, comme à l’accoutumée, Ramgoolam le fera peu de temps après la fin de son cycle de déplacements à l’étranger. Probablement dès la deuxième semaine de septembre.