Follow Us On

Slider

Le choix des candidats à une élection générale est un exercice périlleux qui fait systématiquement son lot de malheureux. Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont reconnu cela lors de la conférence de presse de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité de ce matin. L’exercice était largement consacré à l’annonce des 60 candidats  qui brigueront les suffrages pour ce bloc électoral le 10 décembre.

Toutefois, les deux responsables du bloc clé-cœur ont admis qu’à l’instar de Shakeel Mohamed et Kee Chong Li Kwong Wing, ceux n’ayant pas obtenu d’investitures, notamment 12 des 23 ministres sortants, seront appelés à de hautes fonctions ou à servir le pays et leurs partis autrement.

Facebook Comments