Attendu aux Casernes centrales, Navin Ramgoolam ne s’y rendra finalement pas cette semaine. Les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department doivent d’abord remettre à ses hommes de loi certains documents, explique Gavin Glover.

Le Senior Counsel était aux Casernes centrales, accompagné de Me Shaukat Oozeer, pour réitérer sa requête à la police. Si les documents sont reçus «sous peu», comme l’espère son avocat, Navin Ramgoolam devrait alors être auditionné d’ici la fin de la semaine prochaine.

Le leader du Parti travailliste aura à répondre à 23 charges formelles suivant la saisie de quelque Rs 200 millions à son domicile, en février 2015.