Il n’y a pas une mais quelques questions à régler au sujet de l’alliance Travailliste-MMM. Navin Ramgoolam estime toutefois que les choses allant dans la bonne direction, des solutions seront trouvées rapidement. Aussi bien sur la concrétisation de l’alliance que sur la réforme électorale. Toutefois, le Premier ministre récuse toute idée de « lobby » visant à faire capoter le rapprochement rouge-mauve.