Arvin Boolell affirme que son équipe de campagne reçoit des appels de partisans du MSM qui ne souhaitent pas suivre la consigne de vote qui leur est donnée. C’est-à-dire de voter pour la candidate du MMM lors de la partielle du 17 décembre.

Pour Navin Ramgoolam, Paul Bérenger n’est pas en mesure de donner la garantie solennelle qu’il n’y aura aucun rapprochement entre son parti et celui de Pravind Jugnauth. Car le leader des rouges croit savoir que le MMM compte sur le soutien du MSM pour faire élire Nita Juddoo lors de la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes.

Le Parti travailliste avait réuni ses partisans à Belle-Rose, ce vendredi 1er décembre.