Brosser les murs et les sols du Probation Hostel for Boys. C’est la tâche dont a écopé Rakesh Gooljaury pour ses deux premières heures de travaux d’intérêt général, qu’il a entamés aujourd’hui. L’homme d’affaires est arrivé décontracté, accompagné de son épouse, vers 9h50.

Il est reparti à 12h05 comme il est arrivé, sans un mot à la presse. Rakseh Gooljaury sera de retour à Curepipe vendredi.

Les trois mois de prison dont a écopé Rakesh Gooljaury dans l’affaire Roches-Noires ont été commués en 90 heures de travaux communautaires.