L’«attentisme» a cédé la place à la confiance et à l’optimisme chez les entreprises, constate Raju Jaddoo. Cela se reflète notamment au niveau de la croissance (à 3,8%) mais aussi du secteur manufacturier, et dans le regain des activités économiques, indique le secrétaire général de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry.

Celle-ci a, le mercredi 2 mai, publié son Business Confidence Indicator (lire plus bas, après la vidéo). L’indice de confiance a progressé de 5,1 points au premier trimestre de 2018. Et se trouve à son plus haut niveau depuis son lancement, en 2011.

La dernière enquête trimestrielle sur les entreprises révèle une augmentation soutenue de l’indice de confiance. Pour ce début d’année, l’augmentation est de 4,1% et s’élève donc à ce jour à 128,1 points.

C’est aussi la première fois que l’indice affiche plus de quatre hausses consécutives (à partir du dernier trimestre 2016), note le rapport, émis le mercredi 2 mai.

La situation économique s’est améliorée, estiment les entrepreneurs interrogés qui se lancent eux-mêmes dans de nouveaux projets et services. A noter, toutefois : la fermeture du port pendant près d’un mois, début 2018, à cause du mauvais temps a impacté les chiffres d’affaires.

En ce qui concerne les tendances sectorielles, la MCCI se montre plutôt optimiste pour celui du service et du commerce. Le secteur de la manufacture connaît, cependant, une baisse drastique par rapport à l’année dernière. L’indice, qui était à 9,3% au dernier trimestre 2017, a chuté pour atteindre 3,6% au premier semestre de 2018.

Raju Jaddoo prévient toutefois, le taux de croissance ne franchira pas la barre des 4% avant un an ou deux. «Dépendant des mesures qui seront prises cette année», dit-il.

Mcci Business Confidence Indicator Q1 2018 by ION News on Scribd