Le ministre de l’Enseignement supérieur dénonce le « cinéma politique » effectué autour de la question de la reconnaissance à l’international des diplômes d’institutions indiennes à Maurice. Selon lui, l’Université EIILM est victime de règlements de comptes politiques, parce que celle-ci est dirigée par des membres de sa famille.