Il a fait une déclaration éclair à 14h pour annoncer sa démission en tant que ministre de l’Environnement. Cela, moins de deux heures après le communiqué du bureau du Premier ministre en ce sens.

Raj Dayal estime toutefois que ce sont de «graves allégations» qui circulent à son encontre. Il avance qu’il s’agit d’un «complot» pour l’empêcher de faire son travail mais qui vise aussi à «déstabiliser le gouvernement» Il affirme avoir le soutien de ses collègues au gouvernement.

Un homme d’affaires accuse Raj Dayal d’avoir sollicité une faveur sous forme de contribution financière en échange d’un coup de pouce pour débloquer son projet.

Interrogé sur son implication dans cette enquête, et pour s’il figure bien sur la bande sonore qui circule depuis ce matin, Dayal a rétorqué : «Lanket pou prouv tou de A a Z».