Le temps leur a manqué. Les membres du Parliamentary Gender Caucus n’ont pas encore pris de décision quant aux propos de Mahmad Kodabaccus à l’encontre de Maya Hanoomanjee. Le temps imparti pour cette réunion, a expliqué Sandhya Boygah, n’était pas suffisant pour que tous puissent s’exprimer. Les travaux parlementaires devant reprendre.

Le Caucus devrait, comme dans le cas de Ravi Rutnah, émettre un communiqué sur les propos outranciers de Kodabaccus. Ce dernier est, depuis cet incident, en retraite politique et a cédé son poste de secrétaire général du PMSD.