La Française, déjà condamnée pour trafic de Subutex, aurait dû connaître aujourd’hui la durée d’emprisonnement à laquelle elle a été condamnée. Sa co-accusée Giantee Chummun également. Mais le juge Bobby Madhub a finalement décidé de prononcer sa sentence dans une semaine à dix jours.

Si la poursuite a requis entre 15 et 20 ans pour les deux accusées, leurs avocats ont, pour leur part, axé leurs plaidoiries sur une peine minimum. Toutefois, comme l’indique Me Gavin Glover, avocat d’Aurore Gros-Coissy, il est probable que la défense interjettera appel quand le juge aura fait connaître la sentence.

Aurore Gros-Coissy et Giantee Chummun ont été trouvées coupables, le 27 novembre dernier. Aurore Gros-Coissy a toujours clamé son innocence, arguant que les comprimés du substitut à l’héroïne retrouvés dans ses bagages avaient été placés là à son insu. Par l’un de ses amis,  fils de Giantee Chummun, et que les paquets de biscuits dans lesquels le Subutex était dissimulé étaient destinés à cette dernière.