Le writ of elections ayant été émis, « la machinerie est en marche », constate Irfan Abdool Rahman, commissaire électoral. Les cadres affectés à son bureau mettent donc les bouchées doubles en amont du nomination day, prévu pour le 23 mai, et des élections municipales qui se tiendront le 14 juin.

Les 30 returning officers fraîchement nommés, mais aussi les special election officers et le staff de la commission électorale ont tenu leur premier briefing à 15h aujourd’hui. Les réunions, précise Irfan Abdool Rahman, se tiendront au quotidien. Et concerneront notamment la législation gouvernant ces suffrages, comme la nécessité pour un parti de ne pas comprendre plus de deux tiers de l’un ou l’autre genre.

L’enregistrement des partis se fera la semaine prochaine, les mardi 12 et mercredi 13 mai.