Au lendemain de l’annonce de poursuites contre Pravind Jugnauth dans l’affaire de la vente de la clinique Medpoint à l’Etat, les leaders du MSM et du MMM ont sévèrement critiqué la commission anticorruption, le Directeur des Poursuites publiques ainsi que le gouvernement.

Paul Bérenger et Pravind Jugnauth accusent le gouvernement d’utiliser ce procès à des fins politiques pour semer le trouble à l’intérieur du Remake de 2000.