Le leader du MSM précise que « si » le Good Governance and Integrity Reporting (GGIR) Bill et l’amendement constitutionnel qui l’accompagne sont passés au vote, les députés du MSM devront s’en tenir à la directive du parti de soutenir ces « d’envergure» . Pravind Jugnauth s’exprimait ce samedi à la sortie de la réunion du bureau politique du MSM, qui s’est « très bien passée ».

Les cadres du parti soleil avaient précédemment discuté de la loi Bhadain. Invité à commenter la position de la députée MSM Danielle Selvon, qui a ouvertement critiqué le GGIR, Pravind Jugnauth a critiqué son absence volontaire de la réunion. Expliquant que c’était l’occasion pour elle d’exprimer clairement ses réserves au sein du parti.