Rien n’arrêtera la marche du progrès. Pravind Jugnauth l’a réaffirmé hier, alors qu’il assistait au lancement d’un Citizen Support Corner au musée postal, à Port-Louis. «Je sais où je mène le pays», a-t-il insisté, arguant que le «enn, de ki fer tapaz (…) pa distrer mwa ditou».

«Pa pou ena personn ki pou vinn met baton dan nou larou», a redit le Premier ministre. Ce qui ne veut pas dire que le gouvernement n’est pas à l’écoute. «Nous sommes un gouvernement qui respecte la loi et le droit des citoyens», a déclaré le chef du gouvernement. Ces derniers, poursuit-il, se doivent aussi de respecter le «droit» du gouvernement «en termes de développement et de progrès».

S’il n’a pas nommé directement les événements de résidence Barkly et de La Butte, dont les cas sont toujours en Cour suprême, Pravind Jugnauth a néanmoins affirmé : «Quand les institutions indépendantes auront tranché, on verra qui a raison et qui a tort.»

Démarche citoyenne

Le Citizen Support Corner suit la mise en ligne du Citizen Support Portal, qui a traité plus de 10 000 requêtes. Ce service est accessible dans 35 Citizens Advice Bureaus et dans les 95 bureaux de poste.

Pravind Jugnauth a aussi salué une nouvelle émission de la Mauritius Broadcasting Corporation, «Ou demars, nou priorite».