A Triolet, ce matin, Pravind Jugnauth a réaffirmé sa volonté de travailler pour le pays en lui apportant progrès et développement. Concernant ceux qui le critiquent, le chef du gouvernement fait remarquer que «zape li gratis, pena tax lor la».

Le Premier ministre ne s’embarrasse pas non plus de «ceux qui veulent mal se comporter». Ce qui ne veut pas dire qu’il ne les a pas à l’œil. Car Pravind Jugnauth veillera au respect des lois et des règlements, prévient-il.

Le Premier ministre était, ce matin, à l’école du gouvernement Maheswarnath, à Triolet pour les 100 ans de l’établissement. La ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun, entre autres personnalités, était également au rang des invités.