Le Premier ministre l’a annoncé en personne. «J’ai demandé à Ravi Yerrigadoo de ‘step down’ pour que l’enquête se fasse en toute indépendance et en toute transparence», a déclaré Pravind Jugnauth à 17h15 aujourd’hui. Maneesh Gobin, jusqu’ici Chief Whip au Parlement, le remplace comme Attorney General.

A une question d’ION News, Pravind Jugnauth insiste que l’enquête sera menée en toute indépendance. Et que la démission de Yerrigadoo intervient «pour que justement il n’y ait pas de perception d’entrave». «Que je demande à Yerrigadoo de ‘step down’ est une preuve d’intégrité», poursuit Jugnauth.

Ravi Yerrigadoo est au centre d’accusations portées par Husein Abdool Rahim. Dans l’affidavit juré hier, mardi 12 septembre, ce parieur professionnel allègue que Ravi Yerrigadoo a participé à des activités illicites impliquant le blanchiment d’argent à travers la compagnie de paris en ligne bet365. Husein Abdool Rahim s’est rendu à l’Independent Commission against Corruption ce matin pour porter plainte.

Le Premier ministre a, cet après-midi, refusé de se prononcer sur les allégations à l’encontre de Yerrigadoo. Rappelant, d’une part, l’enquête en cours et, d’autre part, la présomption d’innocence.

«Quand son nom sera blanchi, [Yerrigadoo] pourra reprendre son poste», a indiqué Pravind Jugnauth.